Le bitcoin était déjà une bulle en avril 2013

0
Tout le monde parle du Bitcoin en ce moment: BFM TV, France 2, les journaux économiques. Mais tous ces médias ont un point communs entre eux, ils ne se mouillent pas. Tout ce qui est dit sur le Bitcoin est soit faux, soit imaginé, soit inventé dans une tentative désespérée de faire de l’audience.

Ce qui revient en boucle sur le Bitcoin

  • Le Bitcoin n’est pas une vraie monnaie
  • En effet, le Bitcoin n’est pas une vraie monnaie soutenue par une Banque Centrale, ou tout simplement par un état. Pour rappel, l’or physique n’est pas une vraie monnaie non plus. Cependant, beaucoup de monde est d’accord sur le fait qu’il a une certaine valeur, et c’est aussi ce que se passe avec le Bitcoin.

  • Le bitcoin est une bulle
  • C’est peut être une bulle, mais rien ne garantit qu’elle va exploser… Il est difficile de dire quelle devrait être sa véritable valeur tant les spéculations vont bon train à tous les niveaux: que ce soit sur les marchés ou tout simplement dans la presse.

  • Le bitcoin est une chaîne de Ponzi
  • Un système de Ponzi, c’est un système dans lequel les nouveaux arrivants payent les investisseurs de départ. Le jour où il n’y a plus de nouveaux investisseurs, le système s’effondre. Ce n’est pas le cas du Bitcoin: la valeur du Bitcoin est déterminée en grande partie par l’offre et la demande. Si la demande est forte, la pression augmente et fait grimper les cours, si elle est faible, le cours diminue tout simplement. On injecte pas de l’argent dans le Bitcoin, on l’achète et on le possède. Libre à vous d’en faire ce que vous voulez après: le garder, spéculer avec, le collectionner, le vendre, et même le perdre.

  • Le Bitcoin n’a pas de vraie valeur
  • Ah bon? En fait, le Bitcoin a bien une valeur, volatile certes, mais il est côté sur les marchés, et sa valeur ne fait qu’augmenter globalement, en raison de sa faible quantité… Tout ce qui est rare est cher, on connaît tous le vieil adage. Or, plus il est adopté par le commun des mortels, plus il est rare, et par conséquent plus il est cher. Cela s’appelle la loi de l’offre et de la demande.

  • Le Bitcoin n’est soutenu par rien du tout
  • Excusez moi, mais je ne pense pas que les millions de personnes qui ont acheté du Bitcoin, ou autre crypto-monnaie, puissent être considérés comme « rien« . Le Bitcoin est soutenu par tous ces gens qui espèrent à tort ou à raison voir la crypto-monnaie décoller et se populariser. Si jamais cela arrive un jour, on verra la valeur du Bitcoin atteindre des records…

    Analyse économique trouvée sur « Le Monde » en avril 2013

    Une monnaie speculative qui fluctue de manière erratique

    La valeur d’un Bitcoin est basée sur ce que les parties veulent bien lui donner. Il ya donc dans ce domaine, les chasseurs et les pigeons. Depuis mi-mars, la valeur du Bitcoin est passée de 45 à 250 dollars, pour se replier à 72 dollars. Les pigeons ont acheté leur Bitcoin à 250 dollars et perdu en quelques jours les deux tiers de leur mise.

    Loin de se limiter à une fonction de paiement électronique qui, en elle-même, serait suspecte, le Bitcoin semble devenir un instrument de réserve qui, à défaut d’institution d’émission et de banque centrale, risque d’attirer les naïfs dans la nacelle étroite des manipulateurs de matches. Il semblerait que 20 millions de Bitcoin soient en circulation. Il y aurait donc eu une perte de valeur de près de 3,5 milliards de dollars.

    Le Bitcoin est donc une fausse monnaie dont le caractère spéculatif est un multiple des fluctuations des monnaies réelles, émises par les autorités monétaires et soutenues par l’économie du pays émetteur. Lorsque le château de cartes s’effondrera, il n’y aura donc personne pour ramasser les morceaux et les acheteurs crédules auront perdu des milliards qui seront dans les poches de ceux qui tirent les ficelles, de plus en plus grosses de cette gigantesque fraude potentielle.

    Vous pourrez trouver cette « analyse ingénieuse » en cliquant ici. Régalez vous, ça pique les yeux.

    Notre analyse de l’analyse

    J’aurais bien aimé être l’abruti ou le naïf qui a acheté pour 1000€ de Bitcoin en avril 2013, alors que son cours avait atteint le chiffre vertigineux de 250 dollars l’unité.  
    Honte à vous ceux qui ont cru que le cours allait grimper à ce moment là, le Monde vous avait prévenu… BFM TV aussi!

    Partager.

    A propos de l'auteur

    Ingénieur, passionné de nouvelles technologies comme le machine learning, et par le monde de la crypto-monnaie.

    Laisser une réponse